Souvent, après une journée passée au travail, je m'arrêterai avant de rentrer au super marché du coin pour acheter des canettes d'alcool. Au début on s'en rend pas compte . Je buvais et j'étais apaisé, joyeux... je tente encore aujourd'hui d'éradiquer ce mal. Vous buvez , vous êtes en confiance, vous vous sentez pousser des ailes, vous dominer le monde. Puis arrive la descente au enfer... surtout si vous êtes atteint comme moi dune pathologie. Vous n'êtes plus VOUS. Quelque chose se passe, une possession se produit dans l'esprit. Quand cela m'arrive je ne suis plus moi, mais une bête.. mes yeux se révulsent,  vous êtes joyeux puis triste. Vous êtes gentil puis très méchant dans vos propos. Vous pouvez être dangereux..

Pourtant le lendemain la même scène se reproduit. Vous êtes de nouveau un monstre. Celle où celui qui vous aimes n'arrive plus à vous aider. Vous sombrez ainsi dans une spirale infernale qui vous engloutit et vous détruit.